logo PMU let s play let s play Rapport d'activité 2015

Site optimisé pour une navigation en mode paysage :
Tournez votre tablette pour accéder
au rapport d'activité 2015

Filiale PMU brasil

image

Corcovado, Ipanema,
Copacabana…
des noms de chevaux ?

En décembre 2015, le PMU est devenu officiellement opérateur de paris hippiques au Brésil. Tout récemment créé, PMU Brasil va ainsi gérer la totalité des paris hippiques et leur commercialisation dans le cadre d’un partenariat avec le Jockey Club de Rio. Le potentiel est énorme.

Il aura fallu trois ans de négociations pour voir naître PMU Brasil, la filiale brésilienne du PMU. Sa mission : gérer et commercialiser, pour le compte du Jockey Club de Rio, les paris hippiques dans les points de vente, sur internet et par téléphone, mais aussi produire et diffuser les images des courses en direct. L’objectif est double : développer le pari sur les courses brésiliennes mais aussi importer des courses internationales, pour permettre d’offrir plus de choix aux parieurs locaux. Avec un marché du pari hippique d’environ 100 millions d’euros aujourd’hui, le PMU entend relever le défi à la mesure de ce potentiel brésilien. PMU Brasil va ainsi apporter toute l’expertise du PMU dans une logique de développement, de formation et de transmission de savoir-faire pour faire entrer les paris et la filière hippique brésiliens dans une nouvelle ère. C’est tout simplement pour le PMU le plus important projet jamais lancé hors de France et une reconnaissance internationale de son expertise.

Aux grands défis, les grands moyens

Cinq collaborateurs du PMU sont partis renforcer l’équipe locale composée d’une trentaine de personnes. Les chantiers sont nombreux : modernisation du réseau des 50 points de vente existants, développement d’une offre en ligne, élargissement de l’offre de courses de Rio et São Paulo avec des courses internationales... Il s’agira également d’étendre l’ouverture des points de vente de 4 à 7 jours, les hippodromes locaux n’étant ouverts que 4 jours par semaine. Grâce à la mobilisation des équipes des deux structures, des sociétés de courses françaises et des pouvoirs publics des deux pays, l’heure est venue pour le PMU de faire la démonstration de ce qu’il sait faire de mieux : donner corps à une passion et orchestrer son développement.





En poursuivant votre naviguation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus, cliquez ici. x

Ce site n’est pas optimisé pour mobile. Nous vous invitons à vivre l’expérience sur votre ordinateur ou tablette.